vendredi 1 février 2013

Panorama 2013 des Cleantech

GreenUnivers publie la troisième édition de son Panorama annuel des cleantech en France.

Cette étude de 80 pages dresse un état des lieux de l’action de l’Etat, des grands groupes et des investisseurs sur les marchés de la croissance verte. Elle analyse dix secteurs-clés (écomobilité, éolien, solaire, biogaz, efficacité énergétique, eau…) et évalue leurs perspectives de développement pour 2013. Pour chacun, elle identifie les grands acteurs, les start-up innovantes, les leviers et les freins au développement du marché. 

 Le Panorama 2013 montre qu’après une année 2012 difficile pour les cleantech, de nombreux voyants repassent au vert. Alors que le débat national sur la transition énergétique est engagé et doit déboucher sur une loi de programmation avant la fin de l’année, des mesures de soutien ont déjà été annoncées pour plusieurs secteurs : assouplissements pour l’éolien terrestre, nouveaux appels d’offres dans le solaire et l’éolien offshore, redémarrage du compteur Linky… Les fonds de private equity accélèrent leurs investissements dans les cleantech (+ 108% en 2012 par rapport à 2011) ce qui permet à des start-up innovantes de se développer et les groupes industriels maintiennent leurs engagements dans le secteur malgré la crise. Si les difficultés pour les entreprises ne vont pas disparaître à court terme, l’année 2013 porte en tout cas une promesse d’embellie. Sur les dix secteurs étudiés, quatre catégories se distinguent : Les secteurs émergents : écomobilité & véhicules électriques, stockage d’énergie et énergies marines. 

Les secteurs les plus prometteurs à moyen terme : éolien offshore, smart grid, biogaz. 

Les secteurs en rythme de croisière : efficacité énergétique, eau, déchets & recyclage. Les secteurs en crise : éolien terrestre et solaire.