L'avion électrique autonome : le futur de la logistique urbaine ?

Primée il y a quelques jours à Los Angeles à l'occasion du Global Forum, la startup toulousaine EVA veut révolutionner les services de livraisons avec ses avions électriques autonomes.

A l’origine du projet Electric Visionary Aircrafts (EVA), des hommes et une ambition : révolutionner le transport de personnes et décongestionner les centre villes et leur périphérie en concevant un taxi aérien doté de la technologie eVTOL (electric vertical take-off and landing). Et c’est en développant ce taxi aérien que l’équipe d’EVA a compris qu’elle pouvait accélérer le lancement de sa technologie avec un appareil plus petit, le Valkyr, sans passagers.

"Le Valkyr a été développé à la demande de clients asiatiques qui bien qu'intéressés par le transport de passagers souhaitaient également une solution logistique rapide basée sur notre technologie. Ses 24 moteurs lui garantissent une stabilité sans équivalent avec un volume d'emport important et surtout protégé de l'extérieur. Ses ailes pliantes, véritable signature d'EVA lui offrent un caractère compact essentiel. Nous pensons enregistrer déjà une centaine de commandes cette année en logistique mais aussi en surveillance pour des missions de secours ou lutte contre les incendies" déclare Olivier Le Lann, Directeur Général et cofondateur d'EVA.

En effet, depuis le lancement du programme Prime Air d'Amazon en 2013 pour la livraison par drone, rien n'a vraiment changé dans le secteur de la livraison. Et pour cause, de nombreux obstacles restent à surmonter : réglementation, nuisance sonore, autonomie, résistance des drones et des colis aux environnements hostiles (intempéries) etc.



Déjà primée plusieurs fois en France, en Europe et à l’international, EVA vient d’être récompensée une nouvelle fois il y a à peine une semaine à Los Angeles pour sa technologie et son produit Valkyr, à l'occasion du Global Forum 2019, le rendez-vous annuel organisé par le réseau international Cleantech Open.

Sélectionnée et accompagnée par l’équipe du Cleantech Open France pour représenter la France au Global Forum, EVA démontre une nouvelle fois la qualité de l’innovation made in France. « Le concours international du Cleantech Open vient soutenir et encourager la force d’innovation et les efforts de R&D de startups cleantech qui, partout dans le monde, renouvellent la façon d’agir face aux bouleversements sociétaux à l’œuvre en matière de gestion des ressources naturelles et de préservation des écosystèmes. », commentent Pierre Nougué et Oliver Duverdier co-fondateurs et co-présidents de Cleantech Open France.

Olivier Le Lann, qui a quitté Tesla en 2017 pour lancer le projet EVA, n’a pas abandonné l’ambition initiale : les premiers essais pour le taxi aérien X01 sont prévus en 2020.