Edition 2014

 La demi-finale : 



Organisée le 1er juillet, dans les locaux de la Business School Novancia, la demi-finale du concours Cleantech Open France 2014 a réuni 60 candidats répartis sur 8 jurys. Tout au long de la journée, les startups pitchaient devant une assemblée d'experts sectoriels.

Revivez les temps fort de la journée 







 Le vainqueur 2014 : 


Ynsect
Lauréat du concours Mondial de l’Innovation, Ynsect le vainqueur du Cleantech Open France, est résolument la startup à suivre.  Créée en 2011, cette jeune entreprise francilienne est spécialisée dans les domaines des biotechnologies de l’environnement, de l’agro-alimentaire et de la chimie verte. Ynsect utilise des insectes pour réaliser la bioconversion de biomasse en nutriments destinés à l’alimentation animale et en produits non alimentaires et ainsi produire des matières bio-sourcées à haute valeur ajoutée environnementale et économique.

Les 12 et 13 novembre prochain, tous les yeux seront tournés vers le Silicon Valley où Ynsect, représentera la France devant 30 pays,  lors de la grande finale internationale : Cleantech Global Forum. Entre temps, la startup aura porté les couleurs de la France à la finale européenne du concours  Climate-KIC. 



 Les 7 lauréats 2014 : 


Bulane
La flamme industrielle de nouvelle génération
Bulane a créé une flamme propre et performante à partir d’eau et d’électricité. La technologie dyomix® de Bulane permet de produire sur site et sans stockage un gaz combustible « zéro carbone » composé d’hydrogène et d’oxygène. Ce mélange gazeux brûle à très haute température (>2 500°C) et ne dégage pas de CO2 lors de sa combustion.
>> En savoir plus 


Energiency
L’analyse énergétique big-data pour l’industrie
Energiency développe un logiciel Cloud innovant d'analyse de la performance énergétique du process industriel permettant d'économiser jusqu'à 20% de la facture d'énergie sans investissement.
>> En savoir plus 


Geps Techno
L’énergie verte à un coût compétitif
Geps Techno développe une gamme de produits destinés à la production d’énergies renouvelables et qui seront intégrés dans une structure marine, dénommée MLiner, capable de produire de l’énergie verte à un coût compétitif.

>> En savoir plus

NawaTechnologies
Supercondensateurs à forte densité d’énergie
Nawatechnologies a pour objet le développement, la production et la distribution de supercondensateurs. Ce sont des dispositifs de stockage électrique à forte densité d’énergie et de puissance, proche de celle de certaines batteries, rechargeables en quelques secondes et pouvant supporter de très nombreux cycle de charge-décharge (+ de 500 000).

>> En savoir plus

Pragma Industries
L’industrialisation de la pile à combustible
Pragma Industries développe un nouveau concept de pile à combustible et son procédé de fabrication associé : la PowerCan®. C’est une pile à combustible de technologie PEMFC (Proton Exchange Membrane Fuell Cell) : Hydrogène résultant de l’enroulement en bobine d’une bande souple supportant un nombre donné de cellules et son confinement.

>> En savoir plus

Stratoz
La chimie verte bio-inspirée
Stratoz développe des catalyseurs dérivés de végétaux dédiés à la remédiation des sols, avec comme applications la synthèse de molécules à haute valeur ajoutée. Pour cela, l’entreprise met en place et développe de nouveaux procédés chimiques brevetés pour une nouvelle catalyse chimique labellisée « Naturelle ».

Zeta Pellet
Valorisation des déchets verts
La société Zeta a mis au point un procédé industriel innovant et breveté, permettant pour la première fois de transformer la matière végétale humide en pellets combustibles, sans séchage préalable.

>> En savoir plus



 Les chiffres clés de l'édition 2014 :