lundi 14 avril 2014

Encore un mois pour participer à l'édition 2014 du Cleantech Open France - Appel à candidatures

Dotation : jusqu’à 480.000 Euros pour  les 8 finalistes
______________________________________________________________________________

Destiné aux startups et aux PME éco-innovantes issues d’un concours ou prix, d’un pôle de compétitivité, d’un incubateur régional ou national, le Cleantech Open France ouvre aujourd’hui les portes de la 5ème édition de son programme.

Qu’est-ce que le Cleantech Open ?


Parrainé par les Ministères de l'Ecologie, du Développement Durable, du Redressement Productif et de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, et ECOSYS Group, en partenariat avec les différents concours, pôles de compétitivité, incubateurs régionaux, nationaux et labels, au cœur d’un écosystème mobilisant les acteurs publics, de grandes entreprises, des investisseurs, le Cleantech Open est le plus grand programme d’identification, d’accompagnement et de promotion des startups éco innovantes au monde.

Pourquoi s’inscrire ?

 

Participer au Cleantech Open France c’est :
  1. Entrer dans un réseau composé de grandes entreprises soucieuses de dynamiser ou d’élargir leur innovation, d’acteurs publics et de financeurs ;
  2. Participer à une compétition sectorielle permettant de se comparer aux meilleurs de sa catégorie ;
  3. Gagner en notoriété et bénéficier d’un label mondialement reconnu ;
  4. Se donner une chance de bénéficier d’un programme d’accompagnement pendant plusieurs mois ;
Pour le lauréat de l’édition de l’année :
  1. Participer directement à la Climate  KIC Startup Competition dans ses étapes France et Europe en septembre et octobre ;
  2. Participer gratuitement à une Learning Expedition en Silicon Valley (Californie) en novembre et ainsi,
  3. Participer à la compétition mondiale Cleantech Open qui regroupe plus de 30 pays.

Les 8 finalistes du concours Cleantech Open France bénéficieront d'un programme d'accompagnement d'une valeur globale de 480.000 Euros répartie entre eux, dans le cadre du partenariat avec Climate KIC France.

Qui peut s’inscrire ?

 

Deux catégories d’entreprises : les startups et les PME éco-innovantes actives dans l’un des 8 secteurs du Cleantech Open France, issues d’un concours ou prix et/ou bénéficiant du label d’un pôle de compétitivité ou d’un incubateur, répondant aux critères ci-dessous :

Startups éco innovantes
PME éco innovantes
  • Jusqu’à 2 Millions d’euros de chiffre d’affaires annuel ;
  • 5 Millions d’euros  maximum de subventions ;
  • Au moins 1 cofondateur/dirigeant français ;
  • Société de droit français ;
  • Jusqu’à 10 salariés.
  • Jusqu'à 50 millions d'euros de chiffre d'affaires ;
  • Au moins 1 cofondateur/dirigeant français ;
  • Une société de droit français ;
  • Jusqu'à 250 salariés

Les 8 filières retenues

  • les énergies renouvelables
  • l'énergie intelligente
  • l'efficience énergétique
  • les transports
  • l'éco construction
  • l'eau, l'air, les déchets
  • la chimie verte
  • les NTIC pour l'énergie et l'environnement

Comment et quand s’inscrire ?

Pour participer au Cleantech Open France, pas de nouveau dossier à remplir ! 
Il suffit d’envoyer celui qui vous a servi à vous qualifier dans l’organisation dont vous vous recommandez à francoise.auberger@cleantechopenfrance.com avant le 15 mai 2014après vous être inscrit sur https://fr.surveymonkey.com/s/CTOFrance2014.
Cependant, si vos documents datent de plus de six mois, il conseillé de les mettre à jour et d’y ajouter toutes les informations complémentaires qui vous paraîtront susceptibles de nous permettre une bonne compréhension de votre projet et de son environnement.

Comment s'effectue la sélection des candidats


En deux étapes :
  1. Les candidats présenteront leur projet devant un jury composé de représentants des grands groupes partenaires et d'experts de leur secteur. A l'issue de cette rpésentation, les 3 meilleures entreprises par filières seront sélectionnées pour participer au programme d'accompagnement.
  2. Un second jury sélectionnera les 8 entreprises lauréates, et parmi elles, celle qui représentera la France les compétitions Europe et Monde. Une présentation formelle de quelques pages vous sera demandée pour que chacun soit à égalité devant les membres des jurys.

Un accompagnement personnalisé pour gagner les compétions françaises, européennes et mondiales

Les entreprises sélectionnées à l’issue du premier jury pourront bénéficier d’une formation au management de la croissance, de rencontres en one to one avec des partenaires industriels et financiers du Cleantech Open France,  et de l’accompagnement de mentors de haut niveau.

vendredi 11 avril 2014

Smart Impulse officialise un partenariat de 3 ans avec Cofely GDF Suez

Lauréate du Cleantech Open France 2013, Smart Impulse officialise cette semaine, dans le cadre du salon Innovative building, le partenariat qu'elle a signé fin 2013 avec Cofely, filiale du Groupe GDF Suez.

mercredi 2 avril 2014

SP3H, lauréate du Cleantech Open France 2012, lève 2,5 M€ auprès de Truffle Capital

la société SP3H annonce, ce matin, une levée de fonds de 2,5 millions d’euros avec Truffle Capital, son actionnaire histortique, ce qui porte à 7 M€ l'apport du fond depuis 2010.

L’entreprise innovante aixoise développe des solutions optiques miniaturisées pour l’analyse des fluides et notamment ceux contenus dans les carburants.

« Cette levée de fonds va nous permettre de mener à bien la dernière étape de notre stratégie. Les récents épisodes de « pics » durables de pollution et les derniers chiffres publiés par l’OMC en matière d’impact de la pollution sur la santé, démontrent tout l’intérêt de notre solution qui apporte une réponse industrielle concrète et peu coûteuse dans le cadre de la transition énergétique » déclare – dans un communiqué - Alain Lunati, fondateur et Président de SP3H.

Plus concrètement, ces fonds permettront de financer les premiers essais d’un capteur industriel embarqué à bord des véhicules mais aussi de soutenir la commercialisation des premiers systèmes auprès des garages et concessions. Enfin, SP3H espère également lier des partenariats stratégiques avec des acteurs du raffinage, de la pétrochimie et de l’aéronautique.